SOLLICITATION DES AVIS ET COMMENTAIRES DU PUBLIC SUR LE PLAN D’ACTIONS DE RÉINSTALLATION (PAR) DES POPULATIONS AFFECTÉES PAR LES TRAVAUX DE RÉALISATION DES RÉSERVOIRS ET STATIONS DE POMPAGES

SOLLICITATION DES AVIS ET COMMENTAIRES DU PUBLIC SUR LE PLAN D’ACTIONS DE RÉINSTALLATION (PAR) DES POPULATIONS AFFECTÉES PAR LES TRAVAUX DE REALISATION DES RESERVOIRS ET STATIONS DE POMPAGES

  

PRESENTATION DU PROJET

L’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) a mis en œuvre un vaste programme d’investissement établi à partir d’un schéma directeur régulièrement mis à jour pour être en phase avec les différentes évolutions de l’accès à l’eau potable.

Le Projet AEP-Ouaga-Ziga II, couvrant la période 2014-2018, a deux objectifs spécifiques qui sont : (i) répondre à la demande en eau potable de la population à l’horizon 2030 et (ii) étendre l’accès à l’eau potable dans les quartiers périphériques de la ville de Ouagadougou.

Les travaux du lot 3, objet de la présente étude, s’inscrivent dans la deuxième composante et concernent la construction de deux bâches, d’un château d’eau et d’une station de pompage sur un nouveau site dénommé RI au secteur 39, le redimensionnement de trois stations de pompage sur d’anciens sites de l’ONEA, situés dans les quartiers Tanghin, Karpala et Rimkieta de la ville de Ouagadougou.

Ces travaux font partie d’une série d’aménagements à réaliser dans le cadre du financement additionnel du Projet Sectoriel Eau en milieu Urbain (PSEU – Composante Eau Potable de Ouagadougou), assuré par l’Agence International de Développement (IDA –Banque Mondiale) à hauteur de 80 millions de dollars.

La réalisation des réservoirs et stations de pompage (bâche BRB, stations de pompage SP-R11AD et SP-RC2, site RI) auront des impacts sociaux négatifs en termes de déplacement involontaire de populations établies sur les emprises projetées, la perturbation de certaines activités économiques qui s’y déroulent, la perte de biens et d’actifs socio-économiques pour les occupants des sites de travaux y afférents.  Ces travaux vont impacter également un lieu de culte. Ces différentes installations connaitront un déplacement définitif.

Conformément à la règlementation nationale et aux politiques de sauvegarde sociale de la Banque Mondiale, un Plan d’Actions de Réinstallation (PAR) a été préparé par l’ONEA.

 

AVIS ET COMMENTAIRE DU PUBLIC

Afin de s’assurer de la prise en compte complète des personnes affectées, gage du succès de la mise en œuvre du PAR, l’ONEA, Maître d’Ouvrage, invite le public national (en particulier les personnes affectées par le projet) et international à consulter le rapport de PAR et à livrer leurs avis et commentaires.

Ce document peut être consulté tous les jours ouvrables à partir du vendredi 08 décembre 2017 aux lieux suivants :

  • Siège de l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) sis à Pissy (Ouagadougou) et sur le site web de l’ONEA, oneabf.com;
  • Direction Régionale de Ouagadougou à Goughin, en face du stade du 4 août ;
  • Agence ONEA de Goughin ;
  • Agence ONEA de la cité An III ;
  • Agence ONEA de Tampouy ;
  • Direction Générale du Bureau National des Evaluations Environnementales (Ouagadougou) ;
  • Secrétariat Général du Ministère de l’Eau des Aménagements Hydrauliques et de l’Assainissement (Ouaga 2000) ;
  • Au siège de la Mairie de l’Arrondissement N˚9 de la Commune de Ouagadougou.
  • Le représentant de la paroisse Saint Guillaume de Tanghin
  • Le représentant des personnes Affectés par le Projet(PAP)

 

Les avis et commentaires sur le PAR pourront être déposés aux lieux de consultation ou  transmis au Siège de l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) sis à Pissy (Ouagadougou) et sur le site web de l’ONEA, www.oneabf.com du vendredi 08 décembre 2017 au 07 janvier 2018.

 

 

Ouagadougou le 06 décembre 2017

 

Le Directeur Général

 

Arba Jules OUEDRAOGO

Chevalier de l’Ordre du Mérite Burkinabè