L’ONEA aux cotés des sinistrés du 1er septembre 2009

L’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a subi les inondations du 1er  septembre comme des milliers de Burkinabè. L’ONEA, qui est une entreprise citoyenne, s’est investi à réparer rapidement ses installations pour assurer la continuité du service et aussi porter assistance aux sinistrés dans le cadre de ses missions.

Une visite de presse a permis aux médias de se rendre compte des efforts déployés par l’office pour remettre sa station de traitement de Paspanga en état de marche et pour alimenter en eau potable et assainir le cadre de vie des sinistrés.

L’ONEA s’est montré particulièrement  actif sur la qualité de vie des sinistrés touchés par l’inondation du 1er septembre 2009. Il a installé,  sur 76 sites spontanés d’hébergements  de sinistrés, des branchements d’eau, et s’occupe également de l’assainissement (latrines, urinoirs, douches…)

Réalisation physique et financière : à la date du 15 décembre 2009 et sur 16 sites, l’ONEA a investi 291.334.933FCFA pour la construction de vingt six (26) blocs de fosses d’accumulation des excrétas, vingt six (26) douches reliées aux puisards, 44 bornes-fontaines, cent (100) latrines mobiles, l’extension du réseau (2206 ml) et divers autres réalisations.