Les services d’assainissement

1- Assainissement autonome

L’assainissement autonome concerne l’évacuation, la collecte et le traitement des eaux usées et excréta au moyen d’ouvrages ou technologies individuels. C’est l’assainissement fait sur la parcelle (familiale, scolaire ou autre).

Ouvrages d’assainissement des eaux usées

  • Puisard douche : cabine de douche connectée à un puisard pour l’évacuation des eaux de douche et de toilette corporelle.
  • Puisard bac : plateforme de lavage reliée à un puisard pour l’évacuation des eaux de lessive et de vaisselle.

Ouvrages d’assainissement des excréta

Latrines VIP (latrines améliorées à fosses ventilées) : sans odeurs et sans mouches grâce à un système d’aération fonctionnant à l’aide des cheminées de ventilation qui sont munies d’un grillage anti-mouche. Admet l’utilisation de papier pour se nettoyer après défécation et un peu d’eau pour laver la dalle.

Toilettes (ou latrines) à chasse manuelle (TCM) : sans odeurs et sans mouches grâce à un siphon qui empêche la remontée des odeurs dans la cabine. Exige l’utilisation exclusive d’eau pour se nettoyer après défécation. Les excréta sont chassés avec une faible quantité d’eau versée manuellement à l’aide d’un récipient.

Ouvrages d’assainissement intégral

Fosses septiques : dispositif intégré assurant l’évacuation à la fois des eaux usées et des excrétas. Desservant les sanitaires modernes (WC à chasse d’eau mécanique, lavabo, douche à pression d’eau, évier, etc.), la fosse septique nécessite un branchement à l’eau courante et est recommandée pour les habitations de haut standing (type villa).

Conditions d’accès aux prestations d’assainissement autonome

Résider dans une ville disposant d’un plan stratégique d’assainissement ;

Etre situé dans les zones non desservies par le réseau d’égouts ;

Avoir été contacté à domicile par l’animateur couvrant votre zone de résidence

Prendre attache avec l’un des animateurs assurant les permanences d’information dans l’agence ONEA ou dans la mairie d’arrondissement de votre zone de résidence.

Opportunités offertes

une subvention en nature, constituée au minimum de dalles (pour les puisards et latrines VIP), claustras pour cheminée de ventilation (pour les latrines VIP neuves et les réhabilitations) et un ensemble cuvette + siphon (pour les TMC), est accordée aux ménages ayant entrepris la construction d’ouvrages avec l’accompagnement d’un animateur.

Des maçons formés sont proposés pour la construction des ouvrages avec l’encadrement de techniciens chargés du contrôle de la qualité des travaux.

Il n’est pas prévu de subvention pour la construction de fosse septique, mais un accompagnement pour le suivi technique vous est offert.

2- Assainissement collectif ou réseau d’égouts

L’assainissement collectif concerne la collecte et l’évacuation des eaux usées ménagères, hospitalières et industrielles à travers un réseau d’égouts vers une station d’épuration. Sur cette station, les eaux sont traitées avant d’être admises dans un périmètre agricole aménagé en aval où elles sont utilisées par irrigation pour la production maraîchère.

Le raccordement au réseau public d’assainissement est obligatoire pour toute construction (immeuble, bâtiment, maison à usage d’habitation, commercial ou de bureau) élevé sur un terrain situé dans une zone desservie par le réseau d’égouts.

Pour être raccordé au réseau d’égouts, il faut :

  • posséder ou occuper un immeuble, un bâtiment ou une maison se trouvant sur un terrain situé dans une zone desservie par le réseau d’égouts ;
  • remplir la demande de raccordement au réseau d’assainissement ;
  • payer le devis de raccordement ou faire exécuter le branchement sous le contrôle de l’ONEA.