Les collaborateurs de l’ONEA arrosent la joie dans le voisinage !

Remise de dons aux malades du CMA de Pissy, distribution de moustiquaires imprégnées aux voisins du siège, de vivres aux familles des travailleurs décédés et conférence sur le thème : Comment  allier vie professionnelle et vie familiale. C’étaient les activités sociales organisées le 19 mars 2010 par l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) dans la dynamique je la Journée internationale de la femme célébrée le 08 mars.

La journée du 19 mars 2010 a été hautement sociale pour les femmes de l’ONEA. En effet, dès 8h elles ont organisé une cérémonie de remise des vivres à 16 familles de travailleurs ONEA décédés au cours des cinq dernières années. Celles-ci ont reçues 32 sacs de riz et des moustiquaires.

Une heure après cette cérémonie, c’était le tour des malades et du CMA de Pissy de bénéficier de la générosité de l’ONEA à travers ses amazones. Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

– 63 sacs de riz (52 sacs aux malades du VIH et 11 à l’Association)

– 104 kits contenant chacun deux moustiquaires imprégnées, du savon, de l’omo, de l’eau de javel et du sucre, distribués aux malades

– 30 cartons de javel (au CMA/ structure).

– Cinq cartons d’omo, cinq cartons de savon BF et un carton de sucre (au CMA/structure).

Avant de se retrouver pour la conférence sur le thème : « comment  allier vie professionnelle et vie familiale », les femmes de l’ONEA ont rendu visite aux voisins du siège, à qui elles ont remis des kits.

La conférence a connu une forte participation. La conférencière Marie Louise Nignan, fondatrice du Lycée Universalis, a d’emblée relevé que c’est un dilemme que de concilier vie professionnelle (où la rapidité, l’efficacité, la productivité sont des règles d’or) et vie de famille qui demande une certaine quiétude et de la stabilité. Selon elle, la recherche effrénée de l’argent a une incidence négative sur notre vie familiale.

Son exposé a été suivi de débats forts intéressants qui ont permis aux participants d’en tirer des enseignements. Tous les participants sont repartis avec des moustiquaires imprégnées et des dépliants sur le paludisme.

La présidente du Comité d’organisation, Isabelle Tiendrébéogo, a exprimé sa reconnaissance au comité d’entreprise de lutte contre le VIH et aux premiers responsables de l’ONEA qui ont mis les moyens pour la réussite de ces activités sociales. Le DG de l’ONEA a fait remarquer que son entreprise qui est certifié ISO  9001 version 2008 est une entreprise citoyenne, solidaire de son environnement géographique avec la réalisation d’infrastructures routières à Pissy et l’appui apportée en permanence aux milieux associatifs burkinabé et particulièrement aux associations du secteur 17, voisines de son siège.

Source Observateur Paalga N° 7593 du lundi 22 mars 2010, page 29.