DAO réalisation d’une station de traitement de boue de vidange à Ouaga (première tranche)

Appel d’Offre N° : PSEU/33/2014/ONEA

1.        Le présent  Avis  d’appel d’offres  fait suite à l’avis général de passation de marchés du projet paru dans DGMarket le 22 juillet 2009.

 

 

 

2.        Le gouvernement du Burkina Faso, a sollicité et obtenu auprès de l’Association Internationale de Développement (IDA), un appui technique et financier pour la réalisation du Projet Sectoriel Eau en Milieu Urbain (PSEU) dans quatre (04) villes du Burkina Faso que sont : Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Koudougou et Dédougou. Une partie des fonds servira à financer (i) les études, la supervision, le contrôle des travaux des boues de vidange  et la (ii) construction de deux stations de boues de vidange. Il a l’intention d’utiliser une partie des fonds pour effectuer des paiements autorisés au titre du Marché pour lequel le présent appel d’offres est lancé ;

 

 

 

3.                       L’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) invite, par le présent Appel d’Offres, les soumissionnaires intéressés à présenter leurs offres sous pli fermé, pour la construction d’une station de traitement de boues de vidange à Ouagadougou (première tranche).

 

Ces travaux, en lot unique comportent :

  • La réalisation des ouvrages suivants :
  1. Quatre filières lits de séchage ;
  2. Trois bassins de lagunage (1 anaérobie + 1 facultatif + 1 maturation) ;
  3. Un poste de relèvement équipé ;
  4. Une aire  séchage en dallage léger de 2 000 m2 ;
  5. Un hangar de 150 m2 ;
  6. Un local technique comprenant un bureau, un local outil et gardiens et une toilette ;
  7. Aménagement d’un espace vert d’un hectare,
  8. Voie d’accès de 7 m de largeur sur 20 ml de long en latérite revêtue au bitume ;
  9. Aire de manœuvre de 3890 m2 en latérite revêtue au bitume ;
  10. Pistes d’exploitation de  3 de largeur sur 250 ml de long en latérite ;
  11. Pistes d’exploitation de  3.50 de largeur sur 700 ml de long en latérite ;
  12. Une clôture en parpaings de 1.50 m de hauteur et de longueur développée 1 167ml ;
  13. L’exécution et l’équipement d’un forage.
  • La fourniture et pose des équipements suivants :
  1. Un  pont bascule ;
  2. Une voiture type station wagon 4 x 4 doubles cabines ;
  3. Un château d’eau métallique  équipé y compris raccordement au forage et distribution ;
  4. Un kit énergie solaire de puissance 4 KW.

Le délai d’exécution ne devrait pas excéder  (10) dix mois.

4.        L’Appel d’offres se déroulera conformément aux procédures d’Appel d’offres international spécifiées dans la publication de la Banque « Directives: passation des marchés financés par les prêts de la BIRD et les crédits de l’IDA, de mai 2004 révisées en octobre 2006 », et est ouvert à tous les soumissionnaires des pays qui répondent aux critères d’éligibilité tels que définis dans le Dossier d’appel d’offres.

 

Le  dossier d’Appel d’Offres peut être acheté dans les bureaux de l’ONEA auprès de la :

Direction Financière, Avenue de l’ONEA – Porte 220 – Secteur 17 (Pissy),

01 BP 170 Ouagadougou 01, BURKINA – FASO,

Tél. : (226) 50-43-19-00 / 08 – Télécopieur : (226) 50 43 19 11

moyennant  paiement d’un montant non remboursable de deux cents mille (200 000) FCFA, ou de sa contre valeur dans une monnaie convertible.

Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir des renseignements complémentaires à la Direction de l’Assainissement de l’ONEA à l’adresse ci-dessus.

 

Les offres doivent être accompagnées d’une garantie d’un montant de  vingt  millions (20 000 000) FCFA ou de sa contre valeur dans une monnaie convertible.

Les offres doivent être déposées à l’adresse suivante :
Direction Générale de l’ONEA
Avenue de l’ONEA – Porte 220 – Secteur 17 (Pissy),
01 BP 170 Ouagadougou 01, BURKINA – FASO,
Tél. : (226) 50-43-19-00 / 08 – Télécopieur : (226) 50 43 19 11

au plus tard le 17/11/2014, à 09h00. où elles seront ouvertes en présence des soumissionnaires qui le souhaitent.  L’ouverture des plis aura lieu le 17/11/2014 à  9h05 heures locale dans la salle de conférence de la Direction de l’ONEA en présence des soumissionnaires qui souhaitent y assister. Elle concernera la vérification  des dates et  heures  de dépôt, l’anonymat des offres et l’attestation de caution bancaire exigée.

 

5.        Les exigences en matière de qualifications sont : les candidats doivent remplir les conditions de qualification, en termes de moyens matériels, humains et financiers, ou d’expérience acquise dans la réalisation d’activités analogues à celle faisant l’objet du marché, tel que renseigné dans les DPAO.

  • Avoir effectivement exécuté en tant qu’entrepreneur, ou sous-traitant ou membre d’un groupement  au moins un (01) marché de nature ou de complexité similaires au cours des dix (10) dernières années avec une valeur minimale de  sept cents millions (700 000 000) FCFA, qui ont été exécutés de manière satisfaisante et terminés, pour l’essentiel, et qui sont similaires aux travaux proposés. La similitude portera sur la taille physique, la complexité, les méthodes/technologies ou autres caractéristiques telles que décrites dans la Section VI, Spécifications techniques et plans.
  • Expérience des marchés de travaux à titre d’entrepreneur au cours des dix (10) dernières années qui précèdent la date limite de dépôt des soumissions.
  • Avoir un minimum de chiffres d’affaires annuel moyen des activités de construction de un milliard (1 000 000 000) de FCFA, qui correspond au total des paiements mandatés reçus pour les marchés en cours ou achevés au cours des cinq (5) dernières années
  • Avoir accès à des financements tels que des avoirs liquides, lignes de crédit, autres que l’avance de démarrage éventuelle, à hauteur de deux cents millions  (200 000 000) FCFA.

(Voir le document d’Appel d’offres pour les informations détaillées).

6.                       Il n’est pas prévu de marge de préférence pour les entreprises nationales ou régionales qualifiées lors de l’évaluation des offres.

 

Directeur Général de l’ONEA,

 

 

Yamba Harouna OUIBIGA

Officier de l’Ordre National