Actualités

Célébration de la Journée Mondiale de l’Eau 2012 à Loumbila

La Journée Mondiale de l’Eau (JME) a été célébrée au Burkina Faso en différée le samedi 24 mars 2012 à Loumbila par le Ministère de l’Agriculture et de l’Hydraulique avec tous les acteurs associés et les partenaires.

Au cours de cette cérémonie officielle, Les travaux d’approvisionnement en eau potable de la Commune rurale de Loumbila ont été lancés. Ce projet couvre la ville de Loumbila, les localités environnantes telles que Donsin ainsi que les villages situés le long de la RN3 entre Ziniaré et Loumbila.

Le village de Loumbila, bien qu’abritant l’un des barrages qui fournit une part substantielle des besoins en eau potable de la ville de Ouagadougou connait des problèmes d’approvisionnement en eau potable.

Les objectifs du Projet AEP Loumbila :

–          Rendre l’eau disponible 24h/24h

–          Améliorer le taux d’accès à l’eau potable

–          Améliorer les conditions d’hygiène et d’assainissement

Quelques chiffres sur le réseau d’adduction d’eau de Loumbila :

–          Une conduite d’adduction 10 800 m,

–          Une conduite de refoulement 1054 m

–          Une bâche de stockage semi enterrée de 200m3

–          02 pompes de 60m3/h chacune

–          Un château d’eau de 150 m3

–          19 bornes-fontaines et 150 branchements privés prévus

En rappel, la journée Mondiale de l’Eau qui est traditionnellement célébrée le 22 mars porte cette année sur le thème : « Eau et securité alimentaire ».

L’Association des Femmes de l’ ONEA se mobilise pour le bien-être des femmes au travail

Le samedi 23 juin 2012, l’association des femmes de  l’ONEA a organisé une formation sur le « stress et la santé au travail » à l’attention de toutes les femmes de l’ONEA. La formation a été animée par le Dr Christian Compaoré du Cabinet Yons ASSOCIATES à l’Hôtel AMISO.

2 000 000  de personnes meurent chaque année à cause du stress et près d’une femme sur trois est exposée à la  tension au travail, alors que c’est le cas pour près d’un homme sur cinq.

Les femmes sont plus touchées par le stress pour différentes raisons, en particulier en raison des emplois qu’elles occupent.

Le stress survient lorsqu’il existe un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face. Le stress prolongé finit par altérer plus sévèrement l’état de santé et intervient dans 90 % des maladies soit comme facteur aggravant soit comme un facteur déclenchant.  Pour mieux gérer le stress le Dr Compaoré a invité les participantes à supprimer les véritables causes du stress et  les invitent à se relaxer le maximum de temps possible. Il n’a pas non plus manqué de prodiguer de nombreux conseils aux participantes au nombre desquels on peut retenir :

–          Aimer ce que vous faites et créer de bonnes conditions de travail

–          Listez les facteurs de stress et élimer autant que possible tout ceux  qui ne sont  franchement  pas nécessaires et qui génèrent trop de frustration

–          Ne pas essayer de plaire à tout le monde et se faire plaisir.

Cette formation, très appréciée des femmes de l’ONEA venues de Bobo-Dioulasso,  Koudougou, Kaya a été une occasion pour elles de partager leurs expériences et elles ont émis les vœux que de telles rencontres soient multipliées.

   

Visite d’une délégation de la SOMAGEP du Mali à l’ONEA

Une mission composée de 03 directeurs de la SOMAGEP du Mali séjourne à l’ONEA pour la période du 03 au 14 décembre 2012.

Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre des échanges d’expériences entre les sociétés d’eau africaines. Les centres d’intérêts de cette mission sont entre autres le contrat-plan ONEA/Etat, la gestion des centres délocalisés, le système de management de la qualité, la gestion clientèle,  la communication, etc.

Au programme de la mission, il y aura des rencontres de travail avec différentes unités organisationnelles et des visites de terrain.

ONEA, engagé dans le partage d’expériences pour consolider sa position de société de référence !

Une mission de la Chine à l’ONEA

Une mission chinoise composée de 05 participants séjournera à l’ONEA du 13 au 20 octobre 2012.

En effet, notre entreprise a bénéficié d’un don de la Fondation Bill et Melinda Gates pour la mise en œuvre d’un projet de production du biogaz et de sa valorisation énergétique à partir de la station  de traitement des boues de vidange de Kossodo. Ce projet vise, à terme, la réduction de nos charges d’exploitation  à travers la production d’énergie pour le fonctionnement autonome de nos stations.

La visite de travail de la mission chinoise s’inscrit donc dans le cadre de la présentation de la technologie chinoise en matière de construction de bio-digesteur.

Au cours de son séjour, la mission aura des rencontres de travail avec la direction de l’assainissement de l’ONEA.

Mission de la REGIDESO du Burundi à l’ONEA du 08 au 16 avril 2012

Dans le cadre de la coopération et du partage d’expériences en matière d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement, une mission de responsables de haut niveau du secteur eau-assainissement de la république de Burundi a séjourné  à l’ONEA du 08 au 16 avril 2012.

Cette mission a eu des échanges au niveau ministériel (politique sectorielle, rôle de l’Etat dans la régulation des services, etc.) et de l’ONEA (contrat-plan ONEA-Etat, rôle du CA, gestion des eaux usées, etc.).

La délégation burundaise a eu des séances de travail avec différentes unités organisationnelles de l’ONEA (CEMEAU, DRB), des Partenaires Techniques et Financiers, la commune de Houndé. La délégation visitera également la station de traitement de Ziga et l’AEP des quartiers périphériques à Toukin.

Mission de la Responsable de la Cellule Communication de la SPEN/Niger à l’ONEA du 16 au 20 avril 2012

Dans le cadre de la coopération ONEA- Société-Sœurs,  la Responsable de la Cellule Communication de la Société de Patrimoine des eaux du Niger (SPEN/Niger) a séjourné à l’ONEA  du 16 au 20 avril 2012.

Cette visite s’inscrivait dans le cadre du programme de mise en place de la  nouvelle structure qu’est la cellule communication de la SPEN. Madame Abdoulaye Fatou a eu des échanges avec le Département Communication, la Direction Générale et les interfaces (Direction Régionale de Ouagadougou, Direction des Ressources Humaines, Direction Clientèle, etc.).